AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'histoire de Tuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tuk-Teufti

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: L'histoire de Tuk   Mar 9 Jan - 15:16

La meute sordide et mal en point des ougignaks s’acharne contre toute logique sur trois aventuriers encore debout. Ils vont y rester, c’est plus que sûr, leur groupe maléfique est réduit à eux seuls… Sur une pile d’os de chafers et de cadavres puants, un corps intégralement recouvert de sang est allongé, KO. C’est ça être sacrieur… ne pas tolérer qu’un compagnon ne tombe avant soi, faire bouclier de son corps…

Inerte, Tuk divague… il revoit en rêve son parcours sur les terres du royaume des Onze. Il se souvient comment s’intégrer fut dur et long. Cela fait un tour de roue qu'il est arrivé sur ce monde et il commence enfin à *connaître* cet environnement.

Des brumes sombres envahissent ces visions… le sourire diaboliquement édenté d’un abraknyde… l’œil injecté de sang d’un oni… l’odeur étouffante d’un troupeau de bouftous au bord de la folie… le regard moqueur d’un black tiwabit… Il faut tenir ! Bientôt, le combat sera fini et la Fée, son épouse, le remettra d’aplomb.

Tuk produit une somme considérable d’hémoglobine. Le tas qu’il forme avec le corps de ces ennemis, devient unicolore : rouge-sacrieur… Les cris enragés de ses camarades encore au combat arrivent jusqu’à ces oreilles, à moins que ce ne soit ceux des ougignaks… Non, ces cris sont dans sa tête, dans sa vision qui s’éclaircie : ce sont ceux des brigands qui gémissent sous ses coups, jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus pour pousser le moindre cri, à peine des grognements.

Les songes de Tuk l’envahissent à nouveau. Devant le carnage, Tuk Teufti, le Githzerai, fier disciple de Zerthimon rassure ces compagnons … Le voyage va pouvoir continuer… Il ne crut pas si bien dire !

Les brumes sombres disparaissent brutalement dans un flash de lumière verte. Les souvenirs de Tuk le ramène à une vision divine : un colosse aux cheveux hirsutes et à l’œil bandé s’adresse à lui. Son sourire serein ne reflète pas le mauvais tour qu’il est en train de jouer au groupe du guerrier Githzerai. Car ce n’est qu’une portion de la communauté de Tuk, mais toute cette portion, qui eut droit à la même intervention divine et fut projeté dans le plan Astral.

Il reste encore un de ces ougignaks maudits qui lutte en vain contre une ecaflip, une crâ et une eniripsa… autant dire que la folie doit complètement l’aveugler ! A coté de Tuk, pataugeant dans son sang, bobby tressaute en pleurnichant. Le minimino du sacrieur est un compagnon très attachant… et pour ce qui est de bobby, très utile ! Il est toujours partant pour croquer l’orteil d’un ennemi au corps à corps avec son maître, ce qui, le déstabilisant, donne souvent un avantage à Tuk ! Un spasme provoqua un petit jet de sang qui alla tout droit dans l’œil du familier, et lui fit pousser un petit couinement …

Le sentiment de solitude qui ressurgit en Tuk le fit plonger dans un état second encore plus poussé. Tuk se souvenait comment il partit à la recherche de ses amis, dispersés sur ce nouveau territoire, dans leurs nouvelles enveloppes charnelles. Des images d’errances solitaires, de feu de camps aux crépuscules des plaines de Cania…

Il fit expérience de nombreux territoires, de monstres nouveaux, de biges aux motivations plus que douteuses ... Tuk garde le soltif de son passé et n'en parle que très peu, d'où son apparence un peu réservéé. En effet, très peu d'habitants de ce monde peuvent comprendre ses histoires sans le prendre pour un azimuté. Il finit par retrouver la plus part de ses camarades dont notamment son épouse la Fée Mous. Au jour d’aujourd’hui, il a pu reformer une communauté malgré trois de ses anciens amis manquants.

Le sacrieur rouvre les yeux, devant lui, un visage rouge, c’est celui de Fée, son eniripsa préférée… Les autres sont là aussi : « Tuk, si tu veux, on fait une pause ici pour ce soir… tu as l’air… fourbu ! » Le teint pâle malgré le sang et la saleté accumulée, Tuk se relève aidé par Odhana et tiré à la jambe par Bobby : « Non, c’est bon, notre mission n’attend pas mes amis, j’ai hâte de pouvoir faire le chemin du retour … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternity.dofus.googlepages.com/home
Tuk-Teufti

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de Tuk   Mar 9 Jan - 15:17

(oups, désolé, je voulais le mettre a la suite de mon autre post, j'ai fait une mauvaise manip, si vous pouvez déplacer :/ dslé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternity.dofus.googlepages.com/home
 
L'histoire de Tuk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA CARAVANE DU SILENCE :: La Roulotte du voyageur-
Sauter vers: