AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les dieux sont tous des ... grrrrr !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
odhana

avatar

Nombre de messages : 147
Localisation : En fuite...
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Les dieux sont tous des ... grrrrr !   Ven 29 Juin - 2:53

Je sors lentement de mes songes, contemplant, émerveillée, le corps du bel amant étendu à mes côtés, désormais mien aux yeux du monde. Il ronronne paisiblement et semble avoir retrouvé un état de quiétude au lendemain des festivités de notre union.
Son minois est détendu et une esquisse de sourire éclaire son doux visage durant son sommeil. Je repense, frissonnante, à cette nuit endiablée, où chaton devint tigre, emporté par l’intensité de ses émotions et désirs. Maintenant, son aspect paisible me rassure et je pense avec certitude que nos sentiments resteront à jamais intacts, et que rien, au grand jamais rien, ne pourra nous séparer.

Je dépose un ------ sur son front, puis mets un pied à terre dans un léger bruissement de draps. Je suis exaltée des jours passés et à venir auprès de lui et ressent le besoin de crier mon bonheur à la Nature entière. Je descends en trombe les escaliers de la demeure de Pandala, croque quelques baies poussant dans le patio intérieur puis sors, l’âme réjouie, à l’extérieur de notre nid d’amour.

Au dehors, la nuit peine à se retirer. Dans le halo d’une lumière blafarde s’élève un tapis de brume dense. C’est un des moments de la journée que je préfère, auquel où nous est offert à l’état brut les richesses florales et animales encore un instant préservées de la populasse moyenne.

Sous mes pieds nus, je sens la mousse imbibée d’eau et joue à les serrer entre mes orteils, observant avec amusement les mouvements fluides du liquide précieux.
Mes narines sont grandes ouvertes. L’air frais me picote le nez, faisant parvenir à mes sens moult informations : l’odeur de l’herbe recouverte de rosée matinale, l’humidité ambiante des embruns, le doux parfum des fleurs de bulbuisson…!

Je cours, plongeant au cœur de la forêt et criant à pleins poumons, sous le regard éberlué des quelques commerçants rejoignant le port. « Je suis un papillon léger et tourbillonnant… Je suis un oiseau libre et vif… Je suis un poisson coloré et frétillant… Je suis un arbre la cime dans les nuages… Je suis, je suis… une femme mariée et comblée ! »

Arrivant sur les rivages de l’île et saluant promptement Girl Pilote, aujourd’hui d’humeur a priori maussade puisqu’elle ignore ma présence, je m’assieds un peu à l’écart, les pieds dans l’eau.

J’observe la vie aquatique, parlant à tous ces individus de ma joie : « Coucou petit crabe, coucou petit goujon, coucou petite algue, coucou petit kralamour… Vous savez, je crois que j’ai enfin trouvé ma raison de vivre en ce pays… ».
Je pousse un soupir de bien être : « Et cette raison se nomme Belo, Belomen… »

Une sardine brillante remonte à la surface, intriguée par mes propos. Ses yeux dépassent de la surface de l’eau et me scrutent, interrogateurs. Elle ouvre sa bouche en grand, faisant remonter des bulles d’air qui explosent dans un bruit délicat. « Plop, plop, plop ».
« Et oui, tu es contente pour moi hein, petite sardine ? » fais-je, naïvement.

Contre toute attente, Sardine brillante prend la parole, moqueuse : « Odhana-luv, je crois que tu es, une fois encore, bien sûre de choix qui sont loin d’atteindre la certitude que tu prétends, jeune insolente ! » répond la bestiole d’un air condescendant.
« Je ne remettrais pas en cause tes choix qui pourtant relèvent toujours d’un goût très douteux, mais peu importe, il faut de tout pour faire un monde à ce qu’il paraît ! » ajoute-t-elle sarcastique. « Toujours est-il que je pense que tu mérites une bonne leçon de vie ! »

Ces paroles, ce ton ironique et hautain, me hérissent le poil : il s’agit encore, cachée dans un corps innocent, d’une puissance quelconque se sentant investie d’une supériorité divine! Je bous, mes yeux se révulsent à l’idée d’être soumise à l’emprise de cette bestiole que je placerais volontiers sur le grill.

Sardine brillante rit de mon énervement visible mais contenu : « Ah, ça t’énerve hein, petite Odhana-luv… Tu crois être au dessus de tout ? Et bien cela te rappelle que tu ne peux pas te placer au dessus de moi ! Mais, je veux te prouver que les dieux ne sont pas si méchants, autoritaires, excessifs ou manipulateurs que tu sembles vouloir le croire : je vais te donner une occasion en Or ! » Sardine brillante marque un temps d’arrêt, affichant un rictus d’autosatisfaction des plus désagréables.

Puis, elle reprend d’un ton cérémonial : « Odhana, je t’offre la possibilité de rompre le pacte que nous avons passé il y a de çà un peu plus d’un tour de roue. La puissance qui t’a fait venir ici t’a offerte à moi et t’a mise à mon service. Tu ne m’es pas très utile car tu t’avères être une bien piètre guerrière alors que tu manges comme quatre. Tu nous coûtes cher pour pas grand-chose, donc je veux bien te rendre ta liberté ! Je te propose donc de t’offrir un retour dans ton plan, gratuit hein, service de première classe et tout et tout ! ».

Je tressaillis à ces paroles et une foule d’images et de sensations m’envahit. Le Mont Olympe, son château, les villageois, mes parents, les vastes étendues de prairies, la forêt des elfes sauvages en contrebas, mon professeur de musique Haccor, mes amis d’enfance...
Un sourire illumine mon visage à la pensée de ces souvenirs, constitutifs de mon être et de mon histoire… Pouvoir revoir, sentir, toucher les miens, contempler mon monde… cette perspective que je chassais de mon esprit ayant admis que cela serait une quête sans fin et sans issue, semble de nouveau possible et m’enchante. La bouche entrouverte, j’affiche un air béat tant cette proposition me coupe le souffle.

C’est ce moment que Sardine brillante saisit pour lancer ses derniers propos, tranchants tels une kwaklame acérée :
« Malheureusement, ce ticket pour le Mont Olympe n’est valable que pour une personne ! Mais c’est déjà sympa non ? Allé, je te laisse y songer, reviens me voir quand tu auras pris ta décision ».

La rage me prend au ventre, mon corps se pétrifie. Mes yeux larmoient, contemplant désormais les cercles décrits par le plongeon inopiné de Sardine brillante dans l’eau troublée, seuls vestiges de cette proposition sadique.



(HRP : la série noire continue. Orange s'est réveillé : j'ai une connexion internet ! Mais, deuxième ordi qui pète, quand la loose commence, ca n'en finit plus... Recherche de solution en cours... Achat de portable durant les soldes peut être en perspective... A suivre)

_________________
"Pân i valt law thilia" (tout ce qui est or ne brille pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odhana

avatar

Nombre de messages : 147
Localisation : En fuite...
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Les dieux sont tous des ... grrrrr !   Mar 3 Juil - 12:49

Mais, c'était bien mal me connaître. Un court instant de stupeur passé, et voilà que je plonge flanquer une bonne correction à cette sardine : et oui c'est pas la grosse bête qui va avoir peur de la petite... Non mais !!

Et voilà que s'en suit un combat acharné, mains nues contre nageoires piquantes, crochet dans la bouche et coup de coude sur le museau...

"Ah ah Raval, tu croyais me tenir avec tes fourberies... mais rapelles toi que tu n'es là qu'un vulgaire poisson"

Sardine m'implore du regard, ses vilaines mousatches flottant ridiculement de part et d'autre de son lobe frontal... "Bon je te laisse le ticket de voyage planaire... tu as gagné cette fois ci et je t'accorde un aller ET un retour...
Mais rapelles toi bien que si j'offre le retour ce n'est que pour assouvir ma soif de vengance !!" tonne-t-elle


(HRP : pour ceux que je n'aurais pas encore saouler avec ca : problème d'ordi résolu, voyage planaire prévu début juillet ^^)

_________________
"Pân i valt law thilia" (tout ce qui est or ne brille pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les dieux sont tous des ... grrrrr !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Injustice: Les Dieux sont parmi nous
» Injustice : Les Dieux Sont Parmi Nous - Le Joker et Green Lantern confirmés.
» Injustice: Les Dieux Sont Parmi Nous - La cinématique d'introduction dévoilée.
» Injustice : Les Dieux Sont Parmi Nous disponible
» Quels sont tous les types de jeux existant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HISTOIRE ET VIE DE LA CARAVANE :: Carnet de Bord des Caravaniers-
Sauter vers: