AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Confusions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
odhana

avatar

Nombre de messages : 147
Localisation : En fuite...
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Confusions   Dim 29 Juil - 1:51

Odhana restait fortement troublée de son récent échange avec Belomen.
Non pas que cela soit la première fois qu'il prenne la fuite lors d'échanges discordants, toujours prêt à s'effacer dans pareils cas, mais cette fois ci, une boule serrait la gorge de notre craette. Il avait dit vouloir son bonheur et ne pas pouvoir l’aider à l’atteindre, se mettant une nouvelle fois dans une position de retrait. Pour la première fois, Odhana n’arrivait pas à le conduire là où elle le voulait ni à gérer la situation comme elle l’entendait. Belomen semblait incontrôlable.

Il ressemblait à un chaton malheureux qui, contre toute logique, refusait les cajoleries, toutes griffes ancrées dans le sol et ne cédant pas aux appels enjôleurs d’une craêtte décidemment bien trop habituée à en jouer.

Lors de la disparition inopinée de son mari, Odhana avait, comme à son habitude envisagé le pire et l’improbable ! La vision d'un acteur dans un film produit par le Clan du Soleil, acteur ressemblant fortement à son chaton, l'avait conduite dans un délire de vie double, au sujet de laquelle elle avait pensé requérir les services de Zarlok. Elle n’avait pas eu le temps de mettre au point sa stratégie de défense et son système d’espionnage que, contre toute attente, son époux avait pris le chemin du retour

Cependant, revenu dans un état plutôt piteux même si le matou n'en était pas pour autant miteux, Belomen semblait plongé dans une torpeur à la frontière entre son imaginaire et leur réalité commune. Des évènements graves s'étaient produits, sans nul doute, durant son périple.

Le décalage était palpable et pesant, les enveloppant de peurs et de confusions collant à leur peau et pelage comme la crasse sur les murs de Brakmar.
Cette stupeur dans laquelle semblait plongé le couple n'en était que plus visible pour leurs amis, lesquels ne pouvaient s'empêcher, sans mauvaise intention pourtant, d'alimenter leur distance et leurs doutes.

Pêle-mêle, Odhana se remémora les évènements de ces derniers jours et fut frappée en plein visage par les relents d'une conversation avec Nevermind, le dernier postulant en date.
Rencontré dans la province du château d'Amakna alors qu'elle s'affairait à traumatiser un xelor, Never lui était apparu comme un être doux et discret, au discours mature et aux mots toujours égaux.
Ils avaient vaqué régulièrement ensemble par la suite et longtemps échangé sur leurs vies.

Pour la première fois, Odhana se voyait libérée d'une partie de sa mesquinerie au contact du Panda. Elle semblait plus sereine et avait trouvé une bulle d'air, enjouée par des choses qui la laissait auparavant indifférente. Cet état de fait l'avait tout d'abord embarrassée, ne sachant comment expliquer cet apaisement soudain de sa personnalité.
Lorsque Never se présenta lors d'une réunion de membres, elle ne put s'empêcher de rougir par sentiment de culpabilité.

De ce fait, Odhana, dont la propension à la rencontre était grandissante depuis quelques semaines, s'était évidemment posé des questions sur la nature de ses liens avec Never. Mais, elle en avait déduit qu'il s'agissait là de liens purement amicaux fondés dans une relation qui la complétait et la rassurait, lui fournissant une base solide à sa vie alors que son mariage semblait lui filer entre les doigts.

Au fil de ces pensées, des paroles de Never lui revinrent à l’esprit, lui procurant un frisson glacial de l'échine jusqu'au bout des doigts.

"Khaalya m'a dit que je pourrais représenter un danger... que je pourrais faire du mal à Belomen, à vous deux, qu’il semble attristé, peut être par ma faute…ce n'est absolument pas ce que je souhaite, tu sais?" avait-il lancé, inquiet.

Et qu'avait elle répondu à cet échange qu'elle aurait du saisir à la volée : la pire des bêtises comme à son accoutumée ! Attristée de l'attitude du chaton à son retour ainsi que de leur éloignement qu'il semblait mettre un point d'honneur à respecter, Odhana attribuait ce fait à la seule volonté se son époux.

"Bah, ne te soucies pas ! Belomen semble ailleurs, il ne perçoit même pas son environnement on dirait. Malgré une absence de plusieurs jours, il me fuit et ne recherche pas mon contact. Je n'ai pas l'impression que tu en sois la cause tu sais, je ne sais même pas s'il t'a remarqué... Il ne m’a pas remarquée moi-même. Il est grognon et silencieux, je ne sais pas pourquoi.... Sans doute cela passera t il? " avait-elle lancé, cherchant vainement à s’en remettre à des jours plus heureux à l'avenir.

« Et puis, tu sais…. » avait-elle rajouté d’un air malicieux, « Khaalya est une bonne guerrière, mais elle n’est pas forcément de bons conseils ! »

S’était-elle trompée ? Et si Khaalya avait eu du flair sur ce coup ci ?

Nevermind, lequel recherchait un groupe d’amis unis par le voyage et leurs destinées, pouvait sûrement l’aider, d’autant plus qu’ils semblaient, avec Belomen, s’être épris d’une franche camaraderie.

Comment rassurer Belomen ? Comment lui ôter le poids de son passé et lui permettre désormais de s’épanouir au sein de sa communauté et de son couple, lui qui, jusqu’à présent, n’avait réussi à couper le lien parasitant qui l’unissait à une histoire personnelle douloureuse.

Pour la première fois, Odhana luv n’avait plus d’emprise sur lui et ne savait à qui s’en remettre.

_________________
"Pân i valt law thilia" (tout ce qui est or ne brille pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Confusions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HISTOIRE ET VIE DE LA CARAVANE :: Carnet de Bord des Caravaniers-
Sauter vers: