AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Meurtre étrange aux alentours de la caravane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nazgalia

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Meurtre étrange aux alentours de la caravane   Lun 30 Juil - 8:58

Cela faisait des journées entières qu'elle le suivait, le pistant depuis les portes noires de Brakmar. Il avait essayé maints fois de la semer, dans les landes de Sidimote d'abords alors que ce territoire n'était pour elle qu'un terrain de jeux depuis sa tendre enfance puis en Bonta même, croyant sans doute trouver sous l'ombre des miliciens une protection suffisante... alors que l'ombre était son domaine de prédilection.

Pourtant il n'avait alors pas eu tout à fait tord. En cette ville minée par la corruption la garde avait été considérablement renforcée. Trop sans doute... et certains anges, ailes déployées, faisaient planer autour d'elle bien des menaces. Elle s'était contentée de l'observer... le laissant reprendre confiance chaque jour un peu plus jusqu'à la première erreur qui lui serait fatale. Les ecaflips ont ce tord de toujours s'en remettre un jour à la chance... sans penser que parfois la défaite est la seule récompense... ou la mort.

Confiante en son instinct elle rentrait le soir venu en Bonta, s'offrant la nuit venue au bon plaisir et caresses de Vil Smisse tout en évitant de croiser d'autres émissaires de son maître. Djaul ne devait pas savoir que sa mission prenait du retard... surtout pas. Et, alors que l'aube revenait enfin, elle reprenait son observation, calme et résolue, sa détermination aussi inflexible que sa lame était tranchante.

Enfin, au bout d'une semaine déjà, l'occasion se présenta. Croyant sans doute que sa présence dans la cité de lumière avait écarté de lui tous les regards brakmariens sa cible avait commis l'imprudence de vouloir se rendre en Madrestam où demeurait le reste des siens. Pour se faire il avait été acquérir à l'hôtel de vente la plus rapide des montures, soucieux sans doute de ne pas être suivi. Mais il n'était pas le seul à avoir fait des achats... Nazgalia eut un sourire en sortant de sa poche une tripoté de parchemins vierges.


- Cours... maintenant où que tu sois je n'aurais plus guère à te chercher...

L'incantation finie la présence de sa future victime était désignée sur le papier, lui indiquant la direction à prendre pour le rejoindre. Son sourire s'accentua, pointe de sadisme dans l'obscurité de la nuit. Elle pourrait bientôt rentrer en Brakmar... très bientôt même. Elle se mit en route.

- ... et tu me payeras cette nuit que je passe loin de son lit...

C'est à l'entrée même de Madrestam qu'elle le rattrapa finalement, ce crétin aurait mieux fait de s'acheter un plan plutôt qu'une monture... pour peu elle aurait même pu le dépasser. Il semblait fatigué, les yeux un peu perdus, tendu. Normal... mais qui serait sain d'esprit d'ainsi dérober son bien au grand Djaul... Qui pensait-il bien pouvoir impressionner par un acte aussi idiot ?

Murmurant une nouvelle incantation elle se rendit invisible, cette formule périlleuse lui demandait beaucoup de concentration et d'énergie... elle la maîtrisait avec quelques difficultés encore, mais était si utile... Pas à pas elle s'avança vers lui, entendant déjà sa respiration et anticipant le moindre de ses mouvements empâtés. Sa lame se leva.


- Ahhhhhhhh !

Au loin une lumière s'était allumée dans ce qui semblait bien être le rassemblement de quelques caravanes tandis qu'une ecaflipette sortait en trombe à l'extérieur.

- Qui a osé repeindre mon intérieur ?? ODHANA !!!

La surprise fit perdre sa concentration à la sramette, la révélant à sa cible. Ils se fixèrent pendant quelques instants..

- Vous êtes venus pour moi... le dernier du clan de l'eau... comme pour mes parents... mais... vous ne m'aurez pas... je n'ai pas le droit de mourir... pas ici... ni maintenant...

Et il se mit à courrir vers les caravanes, le regard fou. Elle siffla entre ses dents et se lança à sa poursuite, agacée, la dague à la main. Dehors tout semblait s'animer soudain tandis qu'une à une les caravanes s'éveillaient, déjà plusieurs personnes étaient dehors. Dans quelques secondes il y serait sans doute mais... Trop tard, elle était déjà sur lui et d'un mouvement simple de maints fois accompli elle mit fin à la vie de ce misérable... à quelques mètres seulement de la première roulotte. Elle tourna le cadavre.

- Alors... où l'as tu mis...

Une lumière approchant lui fit relever la tête. Elle poussa un juron silencieux et, reculant, se fondit à nouveau dans l'obscurité laissant aux caravaniers un corps malheureusement bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazgalia

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Meurtre étrange aux alentours de la caravane   Lun 30 Juil - 13:05

[HRP]

Si possible j'aimerais que l'on ne poste pas après ce sujet précis... sauf si c'est vraiment nécessaire. Ce poste servait à justifier l'événement ingame de la disparition de Belo... et... c'est tout Embarassed

Merci de votre compréhension !

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belomen

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 32
Localisation : Par là...
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Meurtre étrange aux alentours de la caravane   Lun 30 Juil - 16:36

La mort est une étrange sensation, bien plus proche de l'effacement total que ce que les gens ont coutume de croire. Ici pas de grand tunnel de blanc... ni de musiques rvenus des cieux... non... juste l'horrible prise de conscience, brutale et froide, de sa disparition progressive et définitive. Bien des aventuriers, tombés lors de leurs aventures, se retrouvaient piégés dans un état proche... mais cette frontière si mince qui sépare le monde des vivants et celui de morts ne peut être franchise sans grandes difficultés... et sans de grands sacrifices.

Habituellement la mort se nourrit du semblant d'énergie qui reste en chacun d'entre nous, se complaisant de nos efforts désespérés pour rester dans le plan de nos existences passées... Mort pour avoir tenter de reconquérir un semblant de bonheur Belomen n'avait pas eu cette chance... son corps, blessé et meurtri par les récents événements, ne contenait plus assez de force ni de vitalité pour satisfaire la faucheuse. Qu'aurait-il pu sacrifier de plus ? Et puis... quel intérêt aurait-il eu à revenir... souffrir... sans doute souffrir encore... et ne connaître finalement que le malheur et la tristesse... personne ne mérite une telle existence.

Une légère caresse sur sa conscience... une proposition si tentante qu'elle en était indécente... oui... il avait bien quelque chose à sacrifier... s'il avait encore habité son enveloppe terrestre sans doute l'ecaflip aurait-il eu un sourire tant la solution lui paraissait désormais évidente... elle était même totalement inespérée. Une seconde chance contre...


- Je te l'offre faucheuse...

Son essence flottait aux bords du néant total de l'oubli qu'était la mort.

- Prends la et rends moi une dernière étincelle de vie... une dernière fois...

Il sentit comme un souffle en lui tandis que des images, des sensations, des visages se déversaient en dehors de son être. Ses souvenirs quittaient son esprit, disparaissant dans les ténèbres où il avait failli se perdre... sa mémoire oui... tel était le sacrifice qu'il était prêt à faire... malgré les quelques souvenirs heureux qu'elle contenait... elle était emplie de tant de malheurs... de tant de déceptions...

Ce fut sa dernière pensée en ce plan instable de la non-existence.

Quelques instants plus tard, aux abords d'une plaine inconnue il regagnait son corps, les poumons en feu et les vêtements en lambeaux. Sa tête elle même semblait sur le point de rompre tant la douleur y était présente... mais la principale inquiétude de l'ecaflip était toute autre... rampant jusqu'à une mare proche il contempla, ébahi, les traits de son visage, les touchant pour en mémoriser les contours.


- Mais... Qui suis-je... ?

Loin de là, dans une caravane isolée et endeuillée, le cadavre de Belomen disparu sans laisser la moindre trace. Offrant à son propriétaire une nouvelle existence... et une nouvelle chance.

_________________
Belomen
Adepte de la chance... avec ou sans elle...
Au tranchant de ma lame je découvre la fortune des mes ennemis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meurtre étrange aux alentours de la caravane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meurtre étrange aux alentours de la caravane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1500pts]-Liste que je trouve étrange...
» Procès - Meurtre au Zoo - Director's Cut
» Khaine, Dieu du Meurtre sanglant et douloureux ...
» Rapport de police--Affaire:Meurtre au manoir
» Meurtre à Hampton Bridge 1.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HISTOIRE ET VIE DE LA CARAVANE :: Carnet de Bord des Caravaniers-
Sauter vers: