AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Odha et la beuverie c'comme le reste, ca fait mauvais ménage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
odhana

avatar

Nombre de messages : 147
Localisation : En fuite...
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Odha et la beuverie c'comme le reste, ca fait mauvais ménage   Lun 29 Oct - 18:15

Une main apposée sur son front chaud. Deux masques sombres et entremêlés devant son visage, un seul souffle pourtant...

Alors que tout allait pour le mieux, tout le monde riant de toutes ces dents en cette belle soirée, elle avait eu ses propos : "Oui, mais tu sais je ne suis jamais heureuse pour longtemps". Elle riait alors de manière anodine...

Quelques heures plus tard, patatrac... sans qu'elle n'ait pu comprendre quoi que ce soit, de nouveaux évènements venaient secouer la caravane... et s'introduire insidieusement dans sa tête, sa poitrine, son estomac...

Souffle coupé, oreilles qui bourdonnent... envie d'échapper à ce sentiment... besoin de boire, picoler, oublier....

La main est rassurante et si distante à la fois. Le masque marque lui aussi cette distance qui brouille toute communication, toute communion...

Sa tête roule sur son cou blanc, à la façon d'une dinde déplumée.
Elle est ivre, à la fois sotte et extravertie, libérée de toute analyse logique.

Partir, il lui faut partir .... Elle aussi peut tenter de voyager en vagabonde, aller voir ce que lui offre le monde de par les étendues encore vastes.

La main se retire. Le masque s'éloigne. Elle se sent de nouveau seule, elle ne sera plus jamais seule.

Elle réunit quelques affaires, devant la petite âme du camp.... "Hono arrete de frotter, viens avec moi voir le monde...." Sans un mot, oeil rond, celle ci lui tend la main.

Toutes deux, elles aussi, elles s'en vont.

_________________
"Pân i valt law thilia" (tout ce qui est or ne brille pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belomen

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 31
Localisation : Par là...
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Odha et la beuverie c'comme le reste, ca fait mauvais ménage   Mar 30 Oct - 1:46

Affres de la mémoire... sinistres souvenirs et réminiscences du passé, il est parfois des choses qui nous reviennent, sentiments et images, qu’on aurait préféré voir demeurer à jamais dans l’ombre. L’équilibre du bonheur, de cette satisfaction si fragile qui nous permets de tenir un peu plus chaque jour, est une chose si instable, si précaire. Et voila que tout se précipitait tant dans son âme que dans les faits. Cet amour naissant avec la lunatique mais si adorable Lyta, le retour plus ou moins douloureux de son passé et de sentiments disparus... tout cela se confrontait avec une violence peu commune avec la réalité de son présent... avec les amitiés contractées.

Il avait besoin de temps... de temps pour comprendre, se comprendre. Pour faire le point aussi sur une existence qui, une fois de plus, avait tout simplement basculé. Que devait-il faire ? Que devait-il croire ? La journée avait été si rude, si dure... de déclarations en révélations, son coeur qu’il avait pourtant cru verrouiller ces derniers mois venait de voir ses barrières voler en éclats. Oui... il aimait. Il aimait même trop à dire vrai... et... trop de monde. Nulle question de faire un choix... il devait juste comprendre, parvenir à saisir pourquoi finalement tout ceci lui arrivait à lui qui s’était choisi la solitude comme seul chemin.

Ces derniers jours il avait repris ses habitudes de vagabond, fuyant en fait les siens pour ne pas faire face, pas encore, à la réalité de ses sentiments. Pourtant, ce faisant, il avait occulté, plus ou moins consciemment les réactions possibles de ses amies. Refus sans doute d’assumer les conséquences d’actes à venir... de décisions pénibles. Sa gorge se noua tandis qu’il repensa à Khaalya, les yeux dans le vague il se passa la main sur le visage, ralentissant le rythme de Nevercara qui prenait la route de Brakmar... une mauvaise habitude.

L’ecaflipette avec qui il lui semblait partager bien plus qu’une amitié banale et qui avait été si... adorable malgré son côté volontairement bourru. Rien de plus qu’une barrière fragile pour cacher aux autres ses sentiments... et l’affection qu’elle pouvait porter aux gens. Elle lui avait ouverte les portes de la caravane tandis que tous en étaient venus à le rejeter... et cela il n’était pas prêt de l’oublier. Il tiendrait son serment à son égard, et.... conserverait aussi... une certaine tendresse sur laquelle il se refusait à mettre un nom. Oui... il lui avait offert sa vie, même si cet engagement inaliénable n’était pas transparu dans ses mots, même si, peut-être, elle ne l’avait pas elle même compris.

Quand à Odhana... il comprenait enfin ne jamais l’avoir compris... depuis que tout lui était revenu... il avait saisi à quel point il avait pu être sot dans le passé à son égard. La crâette avait un besoin maladif d’être aimé... et ...c’est bien cette affection débordante qu’il n’avait pas pu lui offrir, ce sentiment de sécurité d’un désir sans cesse renouvelé. Ne lui restait finalement de cette période passée qu’un étrange sentiment d’amertume, et, là aussi, une réelle affection, une réelle tendresse pour l’excentrique demoiselle. Il la reverrait peut-être un jour... si leurs chemins à nouveau se croisaient.

Peut-être... mais il avait déjà fait assez de mal à la jeune femme pour espérer un jour obtenir tout à fait son pardon. Il n’aurait pas du frôler son visage, caresser ses cheveux plus tôt dans la soirée... Ces contacts avaient été pour lui une vraie souffrance, une véritable plongée dans de sentiments déjà oubliés, ou qu’il avait voulu croire oubliés. Odhana... Ombre de son passé... et... Secouant la tête il jeta un regard en arrière, au loin les feux de la caravane endormie disparaissaient lentement, absorbés par la nuit, il en eut un frisson.

Sablin avait disparu, emporté par sa vanité et par sa bêtise, malgré les avertissements répétés qu’il avait pu lui proférer... laissant Lyta seule. Lyta... Son coeur s’accéléra malgré lui en un rythme presque douloureux. Oui... elle aussi avait pris dans sa vie une importance démesurée. Dernière de ses anciens amis, amie lointaine, aujourd’hui si proche... Elle était avec Khaalya et Odhana l’une des dernières attaches le reliant à cet univers, le reliant même à la vie... et l’une des dernières personnes comptant pour lui, véritablement. C’est ce lien qui, croissant, l’avait effrayé ces derniers temps... tandis que la nécessité de disparaître se faisait plus pressante. Se séparer des gens pour moins souffrir d’une séparation à venir...

Là aussi il avait échoué, totalement, et sa volonté pathétique de s’éloigner de la jeune femme s’était bien vite changée en une déclaration d’amour un peu surprenante. D’autant plus d’ailleurs qu’elle avait trouvé en face un écho favorable pour le moins inattendu qui avait fondre dans l’instant ses sombres résolutions. Une trop grande faiblesse, celle de ses sentiments, qui avait toujours handicapé fortement la progression et la vie de l’ecaflip... et qui, pourtant, parfois avait rendu son existence si belle... Ces trois visages de femmes marquaient son esprit, à jamais. Mais... qui aimer... qui suivre... que faire ?


- J’ai besoin... de temps.

_________________
Belomen
Adepte de la chance... avec ou sans elle...
Au tranchant de ma lame je découvre la fortune des mes ennemis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyta

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 31
Localisation : Dans un arbre
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Odha et la beuverie c'comme le reste, ca fait mauvais ménage   Mar 30 Oct - 4:05

Ne restant jamais loin, elle observait depuis quelques jours les Caravaniers, regrettant amèrement son auto-punition, tout ça à cause de sa soeur, de sa Guilde ... Voyant la Crâette et la petite Eniripsette qui l'avait recruté partir, elle en eut un pincement au coeur.

"Pourquoi cette communauté à l'air innebranlable est-elle en fait comme toutes ? A la portée des concours de circonstances. Les Dieux n'aiment donc pas l'éternel ? Ils n'apprécient pas que les hommes créent à leur image, quelle utopie que de penser à une communauté d'immortels, alliés à tout jamais. Après ces départs il y aura des arrivés, puis de nouveaux départs, aucun pilier n'est éternel ... Mais si tout ceux qui forment ce qu'est la Caravane viennent aussi à disparaître, comment deviendra-t-elle ensuite ? C'est bien connu, le niveau "baisse" au fil des générations, la Caravane du Silence sera-t-elle encore sur pieds après d'autres départs ?
Je reviendrai."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaalya

avatar

Nombre de messages : 174
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Odha et la beuverie c'comme le reste, ca fait mauvais ménage   Mar 30 Oct - 9:53

Khaalya se laissait mener par Pouki, sa dragodinde rousse amande offerte plusieurs mois auparavant par Beegeebogs, le gros sadida au poil jaune et noir. La bestiole connaissait le trajet par cœur depuis le temps, car elle l’avait arpenté maintes fois alors que sa maîtresse trouvait refuge dans l’amitié de ceux qui se trouvaient au bout.
L’Ecaflipette, cachée sous son imposant casque, avait le regard vide et inexpressif, mais si l’on avait pu apercevoir son visage on y aurai instantanément reconnu une profonde tristesse.
Quelques heures auparavant elle avait arnaché sa dinde, prenant une décision qui la rongeait depuis… depuis… elle ne savait plus trop quand elle avait commencé à y penser.
Ce qui était certain c’est qu’elle avait toujours eu peur de prendre cette décision, ou peut être qu’elle croyait qu’il était encore possible de changer les choses, de se relever et se battre encore une fois.

Mais ce matin là il en était autrement. La veille l’avait mise face à une terrible réalité. Belomen, qui avait l’air de s’être affranchi de son passé, voulant construire un nouveau lui, au caractère et à la volonté d’acier, avait pour une raison ou une autre été mis face à l’ancien lui même, réveillant la dépression qui s’était terminé par sa « mort ». Khaalya avait essayé tout ce qu’elle avait pu pour retrouver le pupille qu’elle avait été heureuse de pouvoir former, mais le fatalisme de l’Ecaflip avait eu raison de sa persévérance.
Odhana de son côté, en avait sombré dans un alcoolisme qu’on ne lui avait jamais vu, même si la féline soupçonnait que ses fréquents contacts avec les Flibustiers y était pour quelquechose. Sur un coup de tête, à 1,5 grammes dans le sang probablement, la Crâette était partie, emmenant avec la petite Honoratta, totalement paniquée.
Maintenant il était clair que Belomen ne restait, ou peut être même ne s’accrochait à la vie, que par le serment qu’il avait fait quand il était revenu. Douloureusement inutile.
Il aurait été égoïste de la part de Khaalya de jouer là dessus.
Et malgré l’espoir fou que son mari Ergodyne, que leur meneur Vodka, que tous ceux qui étaient parti pour une durée indéterminée, laissant leur roulotte vide, reviennent un jour, Khaalya n’avait trouvé aucune cuirasse, aucune arme capable de l’aider à affronter cette nouvelle épreuve.
Son rêve partait en fumée, la roulotte dont elle était si fière ne serait sans doute jamais vraiment réparée de l’attaque des craqueleurs. Il n’y avait plus qu’à la vider des armes et équipement entreposés pour qu’elle devienne une caracasse sur le bord du chemin, fantôme d’un passé qui n’avait jamais pu atteindre la gloire espérée.

Pouki avait bien courru, et Khaalya aperçu bientôt le haut batiment qu’elle connaissait bien. Le château Moyocoya. Tant de bons souvenirs, tant d’amis qu’elle pouvait trouver là bas. Peut être qu’ils accepteraient qu’elle deviennent une des leurs. Elle garderait sans doute son écusson à la harpe blanche sur fond bleu quelques temps. Au moins jusqu’au moment ou les Moyos lui donneraient le leur. Ou peut être parce qu’elle espérait toujours… Et ca lui permettrait de dire au revoir à ceux qui pourraient encore passer par le campement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaalya

avatar

Nombre de messages : 174
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Odha et la beuverie c'comme le reste, ca fait mauvais ménage   Ven 2 Nov - 17:52

Khaalya empaqueta ses dernières affaire en jetant un regard nostalqique au campement. Elle y avait sué, passé de merveilleux moments, pleuré, rit. Mais il était temps d'y mettre un terme.

Elle ne serait plus la cheftaine des Minotoris, elle aurait de nouveau à faire ses preuves. Mais au fond, voilà l'esprit d'un guerrier. Sans compétition, pas de raison de vivre.

Et puis... finit les cahots, les routes interminables, les nuits à la belle étoile et les tours de garde pour repousser les b6etes sauvages, à elle la vie de château chez les Moyocoyas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Odha et la beuverie c'comme le reste, ca fait mauvais ménage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Odha et la beuverie c'comme le reste, ca fait mauvais ménage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse aux dinosaures !
» muet comme une carpe ce lapin !
» arbalette ou un truque comme ca
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!
» [RP - Beuverie] La tournée de la serveuse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HISTOIRE ET VIE DE LA CARAVANE :: Carnet de Bord des Caravaniers-
Sauter vers: